Le taux de chômage stable en zone euro, l'inflation négative

le , mis à jour à 12:33
0
L'INFLATION DANS LA ZONE EURO
L'INFLATION DANS LA ZONE EURO

FRANCFORT/LONDRES/BRUXELLES (Reuters) - Le taux de chômage dans la zone euro est resté stable à 10,2% en avril, montrent les chiffres publiés mardi par Eurostat, conformes aux attentes des économistes interrogés par Reuters.

En avril 2015, le taux de chômage corrigé des variations saisonnières dans les 19 pays utilisant l'euro était de 11,0%, rappelle Eurostat.

Dans l'ensemble de l'Union européenne, le taux de chômage a légèrement diminué à 8,7% après 8,8% en mars, revenant ainsi à son plus bas niveau depuis avril 2009.

Pour ce qui est de l'inflation, elle est restée négative dans la zone euro au mois de mai, mais légèrement moins qu'en avril en raison d'un ralentissement de la baisse des prix de l'énergie, selon une première estimation publiée mardi par Eurostat.

Le taux d'inflation annuel s'affiche à -0,1%, conformément aux attentes des économistes, contre -0,2% en avril.

Hors produits alimentaires non transformés et énergie, l'inflation en rythme annuel est estimée à 0,8% en mai, après 0,7% en avril.

La croissance du crédit aux entreprises de la zone euro quant à elle s'est accélérée en avril mais celle de la masse monétaire M3 s'est ralentie, montrent les statistiques publiées mardi par la Banque centrale européenne (BCE).

Le crédit aux entreprises a augmenté de 1,2% en rythme annuel, soit au rythme le plus élevé depuis novembre 2011, après une hausse de 1,1% en mars. La croissance du crédit aux ménages à en revanche légèrement reculé, à +1,5% contre +1,6% le mois précédent.

La BCE rachète 80 milliards d'euros d'actifs par mois dans l'espoir de doper le crédit et de relancer ainsi la croissance économique et l'inflation.

Le taux de croissance de la masse monétaire M3, mesure de référence de la masse monétaire en circulation dans la zone euro et considéré comme un indicateur avancé de l'activité économique, est en repli à 4,6%. Les économistes l'attendaient à 5%, comme en mars.

(Service économique)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant