Le taux de chômage au plus bas depuis fin 2008 en Grande-Bretagne

le
0
LE CHÔMAGE EN GRANDE-BRETAGNE
LE CHÔMAGE EN GRANDE-BRETAGNE

LONDRES (Reuters) - Le chômage a reculé davantage que prévu en août en Grande-Bretagne tandis que les salaires sont repartis à la hausse entre mai et juillet sans toutefois rattraper l'inflation, selon les chiffres publiés par l'Office des statistiques nationales (ONS).

Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en août a diminué de 37.200 personnes, après une baisse de 37.400 en juillet (33.600 en première estimation).

Le taux de chômage au sens du Bureau international du travail (BIT) est tombé à 6,2% sur les trois mois à fin juillet, au plus bas depuis la période septembre-novembre 2008.

Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un taux de chômage à 6,3%.

Selon l'ONS, le nombre d'actifs a progressé de 74.000 personnes à 30,608 millions de personnes entre mai et juillet. Il s'agit de la plus faible hausse de cette statistique depuis avril-juin 2013.

Le salaire hebdomadaire moyen, primes comprises, a rebondi de 0,6% en mai-juillet par rapport à un an plus tôt, après un recul révisé à -0,1% sur la période avril-juin (-0.2% en première estimation).

Hors primes, la hausse des salaires a atteint 0,7% sur la période, au même rythme que sur la période précédente et en ligne avec le consensus.

La croissance des salaires reste cependant largement inférieure à l'inflation.

La faiblesse marquée des statistiques officielles sur les salaires ces derniers mois est en partie liée à des comparaisons faussées en variation annuelle, de nombreux salariés britanniques ayant demandé l'année dernière le paiement rétroactif de leurs primes pour profiter d'une baisse de l'impôt sur le revenu.

(William Schomberg et Paul Sandle, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux