Le taux de chômage à 10,5% au 2e trimestre, 10,9% avec les Dom

le
3
LE TAUX DE CHÔMAGE AU SENS DU BIT À 10,5% AU 2E TRIMESTRE, AU PLUS HAUT DEPUIS FIN 1997
LE TAUX DE CHÔMAGE AU SENS DU BIT À 10,5% AU 2E TRIMESTRE, AU PLUS HAUT DEPUIS FIN 1997

PARIS (Reuters) - Le taux de chômage au sens du Bureau international du travail (BIT) a augmenté de 0,1 point au deuxième trimestre 2013 pour atteindre 10,5% en France métropolitaine -son plus haut niveau depuis fin 1997- et 10,9% avec les départements d'outre-mer, selon les données publiées jeudi par l'Insee.

Sur un an, sa hausse est de 0,7 point.

Sur le deuxième trimestre, le taux de chômage des 15-24 ans a reculé de 0,3 point, à 24,6%, sa progression sur un an revenant à 1,5 point. Celui de 25-49 ans a augmenté de 0,2 point, à 9,6%, et celui des 50 ans et plus est resté stable à 7,5%.

Calculé selon la méthode BIT, le nombre de chômeurs atteignait 2.999.000 au deuxième trimestre.

Par comparaison, le nombre de demandeurs d'emploi (catégorie A) recensés par le ministère du Travail à fin juin s'élevait à 3.279.400 en France métropolitaine.

Dans un communiqué, le ministère du Travail souligne que les données de l'Insee, qui font apparaître une progression modérée du chômage au deuxième trimestre, sont cohérentes avec ses propres statistiques mensuelles.

"Le chômage, quelle que soit la mesure utilisée, ralentit", indique-t-il en insistant plus particulièrement sur le recul du taux de chômage chez les 15-24 ans, une évolution également perceptible dans ses chiffres mensuels grâce notamment à la montée en puissance des emplois aidés.

"L'action du gouvernement sur le front économique et le front des politiques de l'emploi commence à porter ses fruits", poursuit-il. "Le niveau atteint par le chômage dans notre pays justifie la mobilisation de tous pour stopper sa progression et engager sa diminution, en commençant par les jeunes, notre première priorité."

L'Insee indique par ailleurs qu'il publiera, à compter des statistiques du quatrième trimestre 2013 diffusées en mars prochain, un taux de chômage intégrant l'impact d'un questionnaire rénové introduit début 2013.

L'effet de ce nouveau questionnaire sur les chiffres du deuxième trimestre 2013 est estimé à -0,3 point, ce qui se traduirait par un taux de chômage au sens du BIT de 10,2% en métropole.

Yann Le Guernigou

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • first13 le jeudi 5 sept 2013 à 10:41

    quand il s'agit de compter les médailles aux jeux olympiques , on ne distingue pas avec ou sans les DOM

  • lm123457 le jeudi 5 sept 2013 à 10:28

    On résume: le chomage augmente et le gouverne-ment dit : "Le chômage, quelle que soit la mesure utilisée, ralentit" ..... ralentir = l'augmentation diminue ???? Et ce sont les pilotes !!! Encore de la désinformation gôchiste.

  • marshaka le jeudi 5 sept 2013 à 10:00

    10 % de taux de chômage officiel donc certainement entre 15 et 20 en réalité, belle reprise économique.