Le TAS réduit la suspension de Michel Platini à quatre ans

le
0
LA SUSPENSION DE MICHEL PLATINI RÉDUITE À QUATRE ANS
LA SUSPENSION DE MICHEL PLATINI RÉDUITE À QUATRE ANS

LAUSANNE (Reuters) - Le Tribunal arbitral du sport a annoncé lundi avoir ramené la suspension de Michel Platini de toute activité liée au football de six à quatre ans et réduit le montant de son amende de 80.000 à 60.000 francs suisses.

L'ancien numéro 10 des Bleus démissionnera de la présidence de l'UEFA "dans les jours qui viennent", a déclaré lundi à Reuters un de ses avocats, Me Yves Wehrli, après la confirmation par le TAS de sa suspension de toute activité liée au football.

Michel Platini et l'ex-président de la Fifa, Sepp Blatter, ont été suspendus en décembre par la commission d'éthique de la fédération internationale de football dans le cadre de l'enquête sur le versement au Français de deux millions de francs suisses (1,8 million d'euros) en février 2011 pour une mission effectuée entre 1998 et 2002.

L'ancien capitaine de l'Equipe de France a une première fois écopé d'une suspension de huit ans, ramenée en appel à six ans.

Tout en reconnaissant l'existence d'un contrat de travail valable liant Michel Platini à la Fédération internationale du Football, le TAS dit ne pas avoir été convaincu de la légitimité du salaire qui lui a été versé "plus de 8 ans après la cessation des rapports de travail, ne reposant sur aucun document établi à l'époque des relations contractuelles et ne correspondant pas à la part du salaire prétendument impayée".

Le TAS dit également avoir "constaté que M. Platini a bénéficié rétroactivement de l'extension d'un plan de prévoyance auquel il n'avait pas droit".

(Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant