Le tandem Proglio-Caine serait nommé lundi à la tête de Thales

le
5
LE TANDEM PROGLIO-CAINE SERAIT NOMMÉ LUNDI À LA TÊTE DE THALES
LE TANDEM PROGLIO-CAINE SERAIT NOMMÉ LUNDI À LA TÊTE DE THALES

PARIS (Reuters) - Thales annoncera lundi la nomination d'Henri Proglio, l'ex-patron d'EDF, au poste de président non exécutif, avec pour directeur général Patrice Caine, actuel numéro deux de l'équipementier d'aérospatiale et de défense, selon des sources citées samedi soir par l'AFP.

L'Etat et Dassault Aviation, les deux principaux actionnaires du groupe, discutent depuis plusieurs semaines sur la succession de l'ex-PDG Jean-Bernard Lévy, dont la nomination surprise à la tête d'EDF pour remplacer Henri Proglio a été annoncée le 15 octobre.

Thales a dû se résoudre à confier à son secrétaire général Philippe Logak l'intérim à la tête du groupe fin novembre, une fois Jean-Bernard Lévy entré en fonction chez EDF.

Ni Thales, ni Dassault, ni Bercy n'étaient immédiatement disponibles pour confirmer l'information.

L'Etat détient 26,4% de Thales et Dassault Aviation 25,3%.

Reuters avait révélé en novembre que les deux actionnaires comptaient remplacer Jean-Bernard Lévy par un tandem constitué d'un président non exécutif choisi en externe et d'un directeur général sélectionné en interne.

Le processus a dû redémarrer après avoir quasiment abouti sur un choix consensuel, a expliqué mercredi dernier à des journalistes Eric Trappier, le PDG de Dassault Aviation, lors de la présentation du nouveau jet Falcon 8X.

Plusieurs sources ont dit l'Etat favorable à Patrice Caine, nommé par Jean-Bernard Lévy, Dassault lui préférant Pierre-Eric Pommellet, responsable des systèmes de mission de défense de Thales, que ce soit pour un poste de PDG ou de DG.

Dassault avait peu apprécié ne pas avoir été informé directement de la décision de l'Etat de nommer Jean-Bernard Lévy à la tête d'EDF.

Les deux actionnaires avaient déjà eu du mal à se mettre d'accord fin 2012 sur la succession de Luc Vigneron, le prédécesseur de Jean-Bernard Lévy.

(Cyril Altmeyer, édité par Marine Pennetier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Alex282 le dimanche 21 déc 2014 à 19:06

    Et la magouille continue. Proglio il est temps qu'il prenne sa retraite et qu'il laisse sa place. Il n'aura aucun souci de fin mois !!

  • lsleleu le dimanche 21 déc 2014 à 14:33

    Ca fait quoi un président NON EXECUTIF ? c'est un genre de docteur honoris-causa ? doit t'il se déplacer pour toucher son salaire ?

  • fbordach le dimanche 21 déc 2014 à 14:16

    Capitalisme de connivence! Quand on connaît les connections entre la gauche et Thales on a bien compris que le PS ne pouvait pas laisser filer une telle pompe a fric...

  • juillia3 le dimanche 21 déc 2014 à 13:44

    francais francaise serez vous la ceinture pour que l on en profite encore plus !!!!encore un bel exemple de ce qui ne fonctionne pas en france

  • M3182284 le dimanche 21 déc 2014 à 12:21

    ah les affaires reprennent pour la troupe théatrale de la femme de Proglio, puisque c'est rapé pour EDF maintenant