Le talc de Luzenac va redevenir français

le
0
Imerys négocie la reprise du leader mondial du talc à Rio Tinto pour 250 millions d'euros.

Après plusieurs années de suspense, Imerys est passé à l'acte. Le leader mondial des minéraux de spécialités est entré en négociations exclusives avec l'anglo-australien Rio Tinto pour lui racheter cette activité pour 340 millions de dollars (250 millions d'euros). La transaction est soumise à l'aval des autorités de la concurrence.

Autoproclamée «capitale mondiale du talc», Luzenac, ou plus précisément Trimouns (Ariège), est la plus grande carrière de talc à ciel ouvert dans le monde, devant ses rivales chinoises et australiennes. Elle produit chaque année environ 450.000 tonnes de talc, soit environ 10% de la consommation mondiale. Située à 1700 mètres d'altitude, elle n'est exploitée que d'avril à novembre. En hiver, les conditions climatiques en empêchent l'exploitation.

Fondée en 1888, l'entreprise a été vendue un siècle plus tard au numéro deux mondial de la mine, Rio Tinto. Après avoir racheté Alcan en 2007, le géant minier a entamé le «pas

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant