Le tableau des huitièmes

le
0

Cette fois, le premier tour est plié. Place à deux jours de sevrage avant d'attaquer les huitièmes dès samedi. Voilà le programme.

Suisse-Pologne (Samedi 25 juin, 15h00, à Saint-Étienne)


Peut-être le moins beau cadeau du plateau. Invaincue depuis le début de la compétition et plutôt convaincante notamment face à l'Allemagne (0-0) lors du premier tour, la Pologne retrouvera samedi une équipe de Suisse encore en réglages et qui est sortie deuxième du groupe A derrière l'équipe de France. Il s'agit d'une confrontation inédite dans un grand tournoi international. La dernière fois que Suisses et Polonais ont croisé le fer, c'était après le Mondial 2014, en amical, pour un houleux match nul (2-2, 7 cartons jaunes et un rouge) et les deux équipes ne se sont plus affrontées depuis le 18 novembre 2014.


Historique : 10 matches (4 victoires de la Pologne, 1 victoire de la Suisse, 5 matches nuls).

Pays de Galles-Irlande du Nord (Samedi 25 juin, 18h00, à Paris)


C'est l'un des enseignements de ce premier tour : les nations britanniques sont au rendez-vous avec un beau 100% de qualifiés. Alors, naturellement, il fallait qu'elles se tabassent un peu et ce sera donc entre les surprenants gallois et les non moins surprenants nord-Irlandais. Un match pour l'histoire, pour la passion, pour l'honneur et pour la couronne. Rendez-vous royal.

Historique : 59 matches (27 victoires pour le pays de Galles, 17 matches nuls et 15 victoires de l'Irlande du Nord).

Croatie-Portugal (Samedi 25 juin, 21h00, à Lens)


Ce ne sera que la troisième confrontation directe entre les deux nations. Lors de l'Euro 1996, le Portugal n'avait fait qu'une bouchée des Croates (3-0) au premier tour. En novembre 1996, quelques semaines plus tard, les Portugais l'avaient aussi emporté (2-0). Mais depuis, plus rien ou un amical de fin de saison, en…












Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant