Le tableau de Signac restera à Montreuil

le
0
Au temps de l'harmonie, le tableau de Paul Signac, s'est retrouvé au coeur d'une bataille pour sa propriété. Mais le tribunal de grande instance de Paris a reconnu la ville de Montreuil comme «seule propriétaire de l'oeuvre».

Objet d'un différend avec la famille du peintre, le tableau du célèbre pointilliste Paul Signac, Au temps de l'harmonie, a été reconnu mardi comme étant de la seule propriété de la ville de Montreuil par le tribunal de grande instance de Paris. Il continuera donc de trôner en haut de l'escalier d'honneur de l'Hôtel de ville de la municipalité de Seine-Saint-Denis. «C'est un soulagement, déclare Dominique Voynet, maire de Montreuil. C'est aussi une fierté. La volonté de Paul Signac, qui souhaitait que cette toile soit exposée dans une maison du peuple, a été respectée.»

Berthe Roblès, la veuve de l'artiste, en avait fait don à la ville de Montreuil en 1938. Mais en décembre 2011 la toile connaît une soudaine célébrité après...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant