Le T4 de Samsung porté par les puces et les écrans-analystes

le
0
    * Bénéfice d'exploitation du T4 vu à $7 mds - analystes 
    * Hausse estimée de 37% du bénéfice sur un an, au plus haut 
depuis T1 2014 
    * Mémoires et écrans compensent les déboires du Galaxy Note 
7 
    * Prévisions de bénéfices de Samsung pour le T4 attendues 
vendredi 
 
    par Se Young Lee 
    Séoul, 4 janvier (Reuters) - Samsung Electronics  005930.KS<\/a>  
devrait publier vendredi son meilleur résultat trimestriel en 
presque trois ans, estiment mercredi des analystes, les solides 
ventes enregistrées dans les puces mémoire ayant permis 
d'atténuer la catastrophe industrielle et commerciale du 
smartphone Galaxy Note 7. 
    Le géant sud-coréen de l'électronique a annoncé en octobre 
l'arrêt définitif des ventes de ce smartphone en raison d'un 
risque d'incendie et estimé à 2,1 milliards de dollars (2 
milliard d'euros) l'impact du fiasco sur son bénéfice du 
quatrième trimestre.    
    Mais les investisseurs estiment que le bond des ventes dans 
les puces et les écrans pour smartphones se traduiront par une 
forte croissance des bénéfices sur la période octobre-décembre 
et pendant toute l'année 2017. 
    Le bénéfice opérationnel de Samsung est ainsi vu en hausse 
pour le deuxième trimestre consécutif sur la période, à 8.400 
milliards de wons (6,69 milliards d'euros), selon les données 
Thomson Reuters StarMine SmartEstimate issues d'une enquête 
auprès de 15 analystes. Cela représente une croissance de 37% 
sur un an et le niveau le plus élevé depuis le premier trimestre 
2014. 
    "L'essentiel de l'amélioration des résultats se situe dans 
l'activité mémoire qui représente 50% du total du bénéfice 
d'exploitation du quatrième trimestre 2016 (de Samsung)", écrit  
la société Daiwa dans un rapport. 
    Samsung, qui devance ses concurrents tels que Toshiba 
<6502.T< et SK Hynix  000660.KS<\/a>  dans la production de masse de 
puces, a profité du relèvement récent des prix des mémoires et 
surtout du bond des ventes de puces 3D NAND haut de gamme, pour 
accroître ses bénéfices, poursuivent les analystes. 
    Le bénéfice dégagé par Samsung dans les semi-conducteurs a 
probablement atteint un record à 4.500 milliards de wons pour le 
quatrième trimestre et 13.100 milliards de wons pour 2016, 
calcule Eugene Investment dans un rapport, ajoutant s'attendre à 
une poursuite de la progression des bénéfices dans cette 
activité cette année grâce à la vigueur de la demande. 
     
    RECORD DE L'ACTION SAMSUNG 
    Le gestionnaire de fonds de HDC Asset Management, Park 
Jung-hoon, partage également cet optimisme, jugeant les 
perspectives dans l'activité des composants "assez solides". 
    "Il faut attendre de voir comment l'activité mobile se 
comporte (...) mais je pense que le bénéfice d'exploitation de 
Samsung devrait se situer quelque part autour du milieu des 
30.000 milliards de wons (cette année)". 
    Selon les analystes, le bénéfice de Samsung dans le mobile a 
sans doute rebondi au quatrième trimestre, après la baisse 
enregistrée au troisième, grâce aux solides ventes des Galaxy S7 
et S7 Edge. 
    Hyundai Securities s'attend à ce que le bénéfice 
d'exploitation de la division mobile de Samsung s'élève à 2.200 
milliards de wons, un chiffre conforme à celui publié il y a un 
an mais nettement supérieur aux 99 milliards de wons dégagés sur 
la période juillet-septembre. 
    En Bourse, l'action Samsung a touché un record à 1,831 
millions de wons mardi mais a terminé mercredi sur un recul de 
0,88%, à 1.808 wons. 
    Elle a progressé de 43% en 2016, le rythme le plus soutenu 
depuis 2012, signe de la confiance des  investisseurs dans la 
marque malgré la multiplication des scandales autour du groupe 
  
 
 (Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoit Van 
Overstraeten) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant