Le t-shirt du petit Jihad suscite la polémique

le
3
Jihad, 3 ans, né un 11 septembre était venu à l'école avec un t-shirt où était écrit «Je suis une bombe». La mairie a alerté la justice, le procureur a lancé une enquête. L'audience de la mère est prévue le 19 décembre.

Cela s'est passé le 25 septembre. Ce jour-là, à l'école maternelle de Sorgues (Vaucluse), un petit garçon de 3 ans se présente vêtu d'un t-shirt. Sur le devant, est inscrite la formule suivante, qui peut être considérée comme amusante: «Je suis une bombe». Le problème, c'est le texte qui occupe le verso du vêtement: «Jihad, né le 11 septembre».

Le personnel de l'établissement, bien loin d'imaginer que des enfants de 3 ans pourraient jouer les hommes-sandwich pour des causes aussi odieuses, ne réalise que dans l'après-midi que le t-shirt pose question. Emoi dans la maternelle. La directrice est alertée, qui le fait recouvrir d'un polo, prévient le maire et convoque la mère du garçon le soir-même. Selon Me Claude Avril, avocat de la commune...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2941863 le lundi 3 déc 2012 à 17:21

    Le" procureur a lancé une enquete" ... sur quoi, la provenance du tee-shirt peut-être...est-il fabriqué en Chine ? encore un fonc qui n'a franchement rien à faire d'autre !!

  • frk987 le lundi 3 déc 2012 à 15:03

    Un pur exemple d'intégration réussie.

  • raich2 le lundi 3 déc 2012 à 13:47

    Un exemple de parents inconscients qui embrigade leur gamin par des provocations inqualifiables sur la définition de l'obscurantisme radical