Le système Amazon pointé du doigt en Allemagne

le
0
Le géant d'internet a rompu son contrat avec une société chargée de surveiller des intérimaires en Allemagne, dont les méthodes ont été dénoncées dans un reportage.

Embarrassée, la filiale allemande d'Amazon tente de rectifier le tir. Le champion du e-commerce a annoncé ce lundi avoir rompu son contrat avec la société H.E.S.S. Security, chargée de surveiller certains de ses salariés saisonniers en Allemagne et dont les méthodes autoritaires ont été dénoncées dans un reportage. «Amazon s'est assuré qu'on ne fasse plus appel à la société de sécurité qui était critiquée, avec effet immédiat», a ainsi affirmé une porte-parole du groupe, basé à Munich, ajoutant qu'«en tant qu'employeur responsable de 8.000 salariés dans la logistique, Amazon ne tolère aucunement la discrimination ou l'intimidation et attend que chaque compagnie avec laquelle elle travaille fasse de même».

Chambres fouillées, salariés intimidés

Le reportage diffusé mercredi dernier sur...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant