Le syndicat des joueurs de foot décerne un carton rouge à Hollande

le
0
François Hollande avec l'équipe de France de football. Emmanuel Petit est outré par les propos du chef de l'État : Je trouve que c?est un raccourci que ne devrait pas prendre le président de la République. Ça me déçoit, mais ça ne me surprend pas.
François Hollande avec l'équipe de France de football. Emmanuel Petit est outré par les propos du chef de l'État : Je trouve que c?est un raccourci que ne devrait pas prendre le président de la République. Ça me déçoit, mais ça ne me surprend pas.

La riposte n'a pas tardé. Au lendemain de la révélation des propos de François Hollande extraits d'Un président ne devrait pas dire ça? (chez Stock) écrit par Gérard Davet et Fabrice Lhomme (journalistes au Monde), le syndicat des joueurs professionnels, l'UNFP ? dont le taux d'adhésion est de 94 % ?, a décidé d'adresser « une lettre ouverte d'un ballon à François Hollande ».

« Il y a des gars des cités, sans références, sans valeurs » (F. Hollande)

Le communiqué commence en ces termes : « J'ai d'abord cru à une bonne blague. » Le « ballon » imaginé par l'UNFP ne manque pas d'humour en expliquant d'ailleurs avoir « appris à se méfier des politiques, qui viennent sur la pelouse, serrent des mains, saluent la foule, et n'ont même pas un regard pour lui, voire une petite tape amicale du bout de leurs chaussures cirées, elles aussi, mais sans crampons ».

Puis l'UNFP tacle allégrement les propos du chef de l'État qui expliquait notamment, à l'issue de l'Euro 2012 : « Il n'y a pas d'attachement à cette équipe de France. Il y a des gars des cités, sans références, sans valeurs, partis trop tôt de la France. »  L'ex-premier secrétaire du PS assurait que « la Fédération, ce n'est pas tellement des entraînements qu'elle devrait organiser, ce sont des formations. C'est de la musculation de cerveau ».

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant