Le suspect de l'Essonne mis en examen pour le premier meurtre

le
0

PARIS (Reuters) - L'homme qui avait été mis en examen pour trois des quatre meurtres commis dans l'Essonne depuis novembre a été mis en examen vendredi pour assassinat pour le premier crime, a-t-on appris de source judiciaire.

Yoni Palmier, 33 ans, qui avait été interpellé le 14 avril, avait été placé mercredi en garde à vue pour le meurtre de Nathalie Davids, le 27 novembre 2011 dans le parking de son immeuble de Juvisy-sur-Orge (Essonne).

Un autre homme, Michel Courtois, ex-compagnon de la victime, est détenu pour ce crime depuis décembre dernier à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis. Il avait avoué les faits avant de se rétracter.

Son avocat, Me Yassine Bouzrou, a estimé que "si les choses avaient été faites correctement", Yoni Palmier "aurait dû être soupçonné fortement depuis très longtemps."

"Malheureusement, tout ce temps perdu a permis à la justice de maintenir mon client en détention et c'est inadmissible. Il n'y a aucun élément à charge", a-t-il dit sur i-Télé.

Il avait auparavant déclaré que la thèse selon laquelle son client aurait pu commanditer les trois meurtres suivants depuis la maison d'arrêt était "fantaisiste, ridicule".

L'enquête a établi que la même arme avait été utilisée pour les quatre homicides, un pistolet semi-automatique de 7,65 mm saisi lors des perquisitions visant Yoni Palmier.

Gérard Bon, édité par Matthias Blamont

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant