Le suspect de l'agression d'un contrôleur SNCF a été incarcéré

le
0
L'homme de 27 ans a été mis en examen pour «tentative d'homicide volontaire aggravé». La victime est toujours dans un état jugé «stationnaire». Avec une vidéo BFMTV

Après 48 heures de garde à vue, le principal suspect de l'agression d'un contrôleur SNCF jeudi matin dans le Doubs a été présenté samedi matin à un juge d'instruction qui l'a mis en examen pour «tentative d'homicide volontaire aggravé». Dans la foulée, il a été incarcéré. Cette agression a provoqué jeudi et vendredi des perturbations sur le réseau SNCF, de nombreux collègues du contrôleur ayant exercé leur droit de retrait. Le trafic était toutefois revenu à la normale ce samedi.

L'homme de 27 ans, domicilié à Mulhouse, célibataire, sans profession et sans enfant, a dit ne pas se rappeler avoir agressé Bernard Mortellier dans le train Corail Lyon-Strasbourg. Il ne se souviendrait pas plus du contrôle qui l'a conduit à ce geste, ni de ce qu'il aurait fait dans les deux jours qui ont précédé le drame. «Il se souvient cependant s'être tailladé les veines» dans le train, a précisé vendredi le procureur de Besançon, Alain Saffar.

L'agresseur présumé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant