Le suspect arrêté à Chypre lié au Hezbollah, dit Israël

le , mis à jour à 19:18
0

JERUSALEM, 1er juin (Reuters) - Un Libano-Canadien de 26 ans arrêté mercredi à Larnaca, à Chypre, après la découverte chez lui de près de deux tonnes de nitrate d'ammonium, est lié au "réseau terroriste international" du Hezbollah, a déclaré lundi le ministre israélien de la Défense, Moshe Yaalon. La presse chypriote avait évoqué ces derniers jours un lien possible entre le suspect, arrivé en mai à Chypre, et le mouvement chiite libanais. Moshe Yaalon, précisant s'appuyer sur des informations fournies par les autorités chypriotes, a déclaré que l'appartement du suspect était "une planque utilisée par le réseau terroriste international du Hezbollah". Il a ajouté que le nitrate d'ammonium devait servir à la fabrication de bombes en vue d'attentats contre des Israéliens ou des juifs à Chypre ou ailleurs. En 1988, une attaque contre l'ambassade d'Israël à Nicosie a fait trois morts. En 2013, un Suédois d'origine libanaise a été emprisonné, accusé de vouloir s'en prendre à des touristes israéliens dans l'île. (Dan Williams, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant