Le sulfureux itinéraire de Jean-Claude Mas

le
0
Jean-Claude Mas, 72 ans, est-il un dangereux criminel ? On y songe forcément à mesure que les révélations s'accumulent

N'est-il pas recherché par Interpol? Certes, mais pour avoir percuté un bus en état d'ivresse! Rien à voir avec le scandale des prothèses défectueuses qui secoue le monde des dispositifs médicaux. Mais Mas n'est pas un ange pour autant…

«C'est un homme d'affaires qui a roulé sa bosse et a bourlingué dans les avions», explique son avocat Me Haddad. Un self made man qui, le bac en poche, ne fera qu'une année de fac avant de multiplier les petits boulots. À 25 ans, Jean-Claude Mas se stabilise et semble s'épanouir dans la visite médicale: il y reste une quinzaine d'années, travaillant pour différents laboratoires. Au début des années 1980, il glisse un doigt dans l'univers des prothèses mammaires en devenant commercial de la société dirigée par sa future compagne.

Joueur compulsif

Surtout, il rencontre un chirurgien français, Henri Arion, inventeur d'un modèle de prothèse mammaire très prisé des chirurgiens, qui va jouer un rôle décisif. Les deux hommes créent

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant