Le suisse Nestlé digère bien les nouilles indiennes

le
0
Logo de Nestlé devant le centre de recherche du groupe à Vers-chez-les-Blanc, près de Lausanne. (afp.com / Fabrice Coffrini)
Logo de Nestlé devant le centre de recherche du groupe à Vers-chez-les-Blanc, près de Lausanne. (afp.com / Fabrice Coffrini)

Sur les six premiers mois de l'année, le bénéfice de Nestlé s'est replié de 2,5% à 4,5 milliards de francs suisses (4,1 milliards d'euros), faisant ressortir un bénéfice par action de 1,43 franc suisse, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Le bénéfice récurrent par action a toutefois augmenté de 7,3% à taux de change constants, a précisé le groupe qui doit composer avec la force de la devise helvétique.

Son chiffre d'affaires s'est également légèrement tassé à 42,8 milliards de francs suisses (contre 42,9 milliards un an plus tôt) en raison des effets de change qui ont pesé à hauteur de 5,8% au moment de la conversion des comptes en francs suisses.

Ces chiffres sont légèrement inférieurs aux prévisions des analystes interrogés par l'agence AWP qui tablaient en moyenne sur un bénéfice de 4,7 milliards et des ventes de 43 milliards.

La croissance organique, considérée comme l'étalon de sa performance, s'est toutefois avérée meilleure que prévu, sur fond d'accélération dans les marchés développés.

Cet indicateur, qui reflète l'évolution des ventes hors effets de change et d'acquisitions et cessions, est ressorti en hausse de 4,5% alors que les analystes l'escomptaient à 4,2%.

Dans les pays développés, la croissance organique a atteint 2,2% (contre 0,6% au premier semestre 2014) a précisé Nestlé

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant