Le suicide d'une ado violée choque le Canada

le
0
Un cliché de son viol collectif, largement relayé par d'autres collégiens sur Internet, a anéanti Rehtaeh Parsons. Face à l'émoi populaire, la justice envisage de nouvelles lois.

Depuis le début de la semaine, la photo de cette adolescente aux cheveux roux et ondulés tourne en boucle dans les médias canadiens. Le pays est sous le choc après le suicide de Rehtaeh Parsons, 17 ans. Victime d'un viol collectif en 2011, elle subissait le harcèlement de ses camarades après la diffusion d'une photo de l'agression. L'adolescente, qui s'est pendue début avril, est morte des suites de ses blessures dimanche. Une tragédie, dont la responsabilité incombe en partie, estime la famille, au système judiciaire qui s'est révélé incapable de protéger Rehtaeh Parsons et de sanctionner ses agresseurs.

La vie de la jeune fille bascule en novembre 2011. Rehtaeh se rend à une soirée avec un proche. L'adolescente de Cole Harbour consomme de la vodka et tombe en état d'ébriété c...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant