Le suicide d'un bon samaritain suscite un vif émoi en Chine

le
0
Accusé par la famille d'un vieil homme qu'il avait secouru d'être responsable de l'accident, un homme réputé pour ses bonnes actions s'est suicidé. Ce drame interroge les Chinois, de plus en plus convaincus que leur société dérive vers l'égoïsme.

Correspondant à Pékin,

Le suicide d'un bon samaritain, qui avait généreusement porté assistance à une personne âgée victime d'un accident avant de se voir accusé d'en être à l'origine, a relancé le débat en Chine: faut-il aider les personnes en difficulté? La polémique est symptomatique d'une société chinoise qui perd ses repaires, alors que la modernisation de la République populaire et son ouverture à l'économie de marché s'accompagnent d'une multiplication des réflexes individualistes.

Wu Weiqing, 46 ans, se déplaçait à deux-roues le 31 décembre dernier dans la ville de Dongyuan quand il s'est retrouvé face à un vieil homme qui venait apparemment d'être renversé sur la chaussée. Wu a alors por...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant