Le suédois SKF va racheter l'américain Kaydon

le
0

STOCKHOLM (Reuters) - Le groupe suédois SKF, numéro un mondial des roulements à bille, a annoncé jeudi avoir conclu le rachat de l'américain Kaydon pour un montant de 1,25 milliard de dollars (949 millions d'euros) en numéraire.

Kaydon réalisant 62% de son chiffre d'affaires aux Etats-Unis, l'opération permettra à SKF de réduire sa dépendance au marché européen, qui représente aujourd'hui plus de la moitié de ses ventes.

Le suédois précise que l'acquisition, financée sur sa trésorerie, devrait avoir un impact positif sur ses résultats dès la première année suivant sa réalisation.

"Nous suivons depuis longtemps le développement de Kaydon. Ils disposent d'un portefeuille de produits solide, d'une direction forte et des performances financières robustes", a déclaré le directeur général de SKF, Tom Johnstone, dans un communiqué.

L'offre à 35,50 dollars sur Kaydon représente une prime de 22% sur le cours de clôture de mercredi. Elle a été recommandée à l'unanimité par les administrateurs de Kaydon, précise le suédois.

Le prix offert valorise Kaydon 12,7 fois l'Ebitda (excédent brut d'exploitation) ajusté contre 10 fois environ pour SKF lui-même. L'acquisition devrait être finalisée avant la fin de l'année.

Kaydon, qui emploie 2.100 personnes, a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 475 millions de dollars et enregistré une marge d'exploitation ajustée de 16%, a précisé SKF.

A la Bourse de Stockholm, l'action SKF gagnait 1,11% vers 10h30.

Niklas Pollard et Johannes Hellstrom, avec Sven Nordenstam; Marc Angrand pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant