Le sud-coréen Park déplore la cyberattaque d'une centrale nucléaire

le
0

SEOUL, 23 décembre (Reuters) - Le président sud-coréen Park Geun-hye a déclaré mardi que la cyberattaque visant une centrale nucléaire gérée par l'opérateur national était un événement grave inacceptable au plan de la sécurité nationale. "Les centrales nucléaire sont des bâtiments de très haute sécurité qui affectent directement la sécurité du peuple", a déclaré Park lors d'une réunion de son cabinet. Un haut responsable sud-coréen a déclaré plus tôt ne pas exclure que Pyongyang soit à l'origine de cette cyberattaque lors de laquelle des données ont été volées. Le ministère de la Défense a par ailleurs déclaré vouloir doter son armée d'une "cyberdivision" susceptible d'améliorer les capacités de défenses sud-coréennes contre le piratage informatique. Korea Hydro and Nuclear Power (KHNP), qui gère les 23 réacteurs nucléaires sud-coréens a dit lundi que ses systèmes informatiques avaient été attaqués mais qu'aucune donnée importante n'avait été volée. Le fonctionnement des centrales n'est pas menacé, a ajouté l'opérateur. (Jack Kim,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant