Le sud-coréen Hotel Lotte prépare la plus grosse IPO de l'année

le
0
    SEOUL, 18 mai (Reuters) - Le groupe hôtelier sud-coréen 
Hotel Lotte  HTLOT.UL  prépare pour le mois prochain une offre 
publique de vente d'un montant allant jusqu'à 5.700 milliards de 
wons (4,9 milliards de dollars ou 4,3 milliards d'euros), ce qui 
en ferait la plus importante introduction en Bourse de l'année 
dans le monde. 
    Lotte Group, le cinquième conglomérat sud-coréen par la 
taille, avait annoncé l'an dernier son intention de mettre en 
Bourse Hotel Lotte afin de simplifier sa structure sur fond de 
succession difficile du fondateur Shin Kyuk-ho, âgé de 93 ans. 
    Hotel Lotte est propriétaire entre autres du Lotte New York 
Palace, acquis l'an dernier pour 805 millions de dollars, mais 
il a pour principal actif sa chaîne de magasins de duty-free, la 
quatrième du monde, qui a représenté au premier trimestre 86% de 
son chiffre d'affaires. 
    Selon des sources, le projet d'IPO prévoit de proposer aux 
investisseurs 13,65 millions d'actions mises en vente par les 
actionnaires actuels et 34,2 millions d'actions nouvelles, soit 
respectivement 10% et 25% du capital après la cotation. 
    La fourchette indicative de prix a été fixée à 
97.000-120.000 wons par action, ce qui permettra de lever au 
total entre 4.700 milliards et 5.700 milliards de wons. 
    Ce montant devrait en faire la plus importante IPO de 
l'histoire en Corée du Sud, devant celle de Samsung Life 
Insurance  032830.KS  qui avait totalisé 4.900 milliards de wons 
en 2010. Ce sera aussi la plus importante introduction en Bourse 
dans le monde depuis celle de 5,7 milliards de dollars de Japan 
Post Holdings  6178.T  en octobre 2015. 
    Samsung Biologics, dans la pharmacie, et le fabricant 
d'équipements pour le BTP Doosan Bobcat devraient également 
animer cette année le marché primaire sud-coréen qui profite à 
la fois de la hausse du marché boursier et des restructurations 
en cours dans les grands conglomérats -- les chaebols -- qui 
dominent la quatrième économie d'Asie. 
    La réorganisation de Lotte fait suite à des tensions au sein 
de la famille de Shin Kyuk-ho. Son fils cadet Shin Dong-bin, à 
la tête des sociétés qui sont les principaux actionnaires de 
Hotel Lotte, a pris de facto le contrôle du groupe en août 
dernier avec le soutien d'une holding basée au Japon. 
    Sa prise de pouvoir est contestée en justice par son frère 
aîné Shin Dong-joo. 
 
 (Lee Chang-ho et Joyce Lee, avec la contribution d'Elzio 
Barrreto à Hong Kong, Véronique Tison pour le service français, 
édité par Benoît Van Overstraeten) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant