Le Sud-Africain Sexwale envisage de briguer la présidence de la Fifa

le
0

(Précisions biographiques sur Sexwale) JOHANNESBURG, 1er août (Reuters) - L'homme d'affaires et ancien prisonnier politique sud-Africain Tokyo Sexwale envisage de présenter sa candidature à la présidence de la Fédération internationale de football (Fifa), a fait savoir samedi son porte-parole. "M. Sexwale a été approché pour présenter sa candidature à la présidence de la Fifa par plusieurs personnalités haut placées dans le monde du football(...)", a dit à Reuters Peter-Paul Mgwenya, de la fondation Global Watch, de Tokyo Sexwale. "Il a engagé un processus de consultation, après quoi il prendra sa décision", a-t-il ajouté. Proche ami du défunt président sud-africain Nelson Mandela, avec lequel il passa 13 ans en détention à Robben Island, Tokyo Sexwale, âgé de 52 ans, a été membre du Congrès national africain (ANC) et ministre après la fin de l'apartheid, avant de se lancer dans les affaires. Mercredi, c'est le président de L'UEFA, Michel Platini, qui a annoncé son intention d'être candidat à la présidence de la Fifa en remplacement de Sepp Blatter, démissionnaire. Il fait figure de favori pour le moment, même si trois autres candidats se sont déclarés - l'ancien international brésilien Zico, l'ex-ailier de l'équipe de France David Ginola, et l'actuel président de la Fédération du Libéria, Musa Bility. Pris dans une vaste affaire de corruption qui ébranle la Fifa, le Suisse Sepp Blatter, qui préside la fédération depuis 1998, a annoncé son départ il y a deux mois, dans la foulée de sa réélection. (Simon Evans; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant