Le succès des langues régionales à l'école

le
0
La hausse de 24 % d'élèves inscrits en 2012 ne compense pas l'effritementde la pratique sur le terrain.

Qui comprend encore le sens d'Adichats («Adieu» en langue d'oc) ou peut répliquer s'il se voit qualifié de frar («insolent»)? Le nombre de Français pratiquant des langues régionales ne cesse de diminuer. Maître de conférences en occitan à l'université de Montpellier, Marie-Jeanne Verny constate même la disparition de l'accent régional dans les jeunes générations. Cette diminution s'explique notamment par la mobilité croissante des populations, selon un rapport récemment remis au ministère de la Culture.

L'enquête «information et vie quotidienne» réalisée en 2011 par l'Insee fait également état d'une baisse de la pratique des langues régionales (et étrangères) en France, au profit du français: 86% des personnes interrogées parlent exclusivement le français, alors qu'elles n'étaient que 74% à le parler dans leur enfance. Parmi les personnes nées ou élev...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant