Le Sri Lanka audite son caoutchouc

le
0

(Commodesk) Le Sri Lanka va mener la première évaluation nationale de sa filière industrielle de transformation du caoutchouc naturel, en partenariat avec la Banque asiatique de développement.

Le ministère du Commerce aidera à la création de laboratoires testant la qualité du caoutchouc sri-lankais, et à la formation du personnel nécessaire. L'association nationale des transformateurs et exportateurs de caoutchouc veut vérifier que ses produits ne provoquent pas d'allergies, pour accéder aux marchés européens.

L'objectif est de porter à 4 milliards de dollars par an les revenus d'exportation de la filière, contre 1,1 milliard de dollars en 2011. Représentant 10,4% du total des exportations, le latex et ses dérivés constituent actuellement la 3e source de devises du pays, après le thé et le textile.

Le Sri Lanka est le 7e producteur mondial de caoutchouc, avec 125.000 hectares dédiés aux hévéas et une production de latex de 153.000 tonnes par an.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant