Le squelette exhumé n'est pas celui de Guy-André Kieffer

le
0
Les analyses ADN des restes humains retrouvés le 6 janvier sous la pile d'un pont en Côte d'Ivoire sont négatives.

Le mystère autour de la disparition du journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer le 16 avril 2004 reste entier. La semaine dernière, les enquêteurs pensaient pourtant avoir mis la main sur son corps lorsqu'ils ont découvert, sur les indications d'un témoin, un squelette enfoui sous la pile d'un pont à 360 kilomètres à l'ouest d'Abidjian, en Côte d'Ivoire. Las, les analyses ADN des échantillons immédiatement envoyés en France pour analyse se sont révélés négatifs.

«C'est une déception pour la famille parce que ça ne permettra pas de commencer le deuil», a estimé l'avocat de Bernard Kieffer, frère du disparu. De nombreux éléments avaient laissé penser à l'entourage de Kieffer que la dépouille était bien celle du journaliste disparu sur un parking de la capitale économique ivoirienne alors qu'il enquêtait sur des malversations présumées dans la filière cacao, la principale richesse du pays.

«Cela ne remet en rien en cause l'enquête en cours», a tout

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant