Le sport : cible d'opportunité des terroristes

le
0
De la foule, une nuée de journalistes et une ambiance festive qui n'incite pas à une sécurisation importante: les grands événements sportifs constituent une cible de choix pour les terroristes.

Les images sont terribles. Une explosion, un nuage de fumée, un coureur qui vacille et d'autres qui jettent leurs dernières forces lors des ultimes mètres, tellement épuisés et hypnotisés par cette ligne d'arrivée guettée depuis 42 km, qu'ils se rendent à peine compte du drame environnant. Tout un symbole. Celui d'un sport plus habitué à fêter ses victoires et célébrer ses champions (tout le monde le devient lors d'un marathon) qu'à pleurer ses morts frappés de plein fouet par «le monde extérieur».

Le marathon de Boston n'est pas le premier événement d'importance pris pour cible par des terroristes. Le 5 septembre 1972 au petit matin, les Jeux olympiques de Munich sombrent dans le chaos avec la prise d'otages, au Village, d'une partie de la délégation israélienne...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant