Le spectacle vivant, un secteur en bonne santé grâce aux succès des festivals

le
0
Les concerts de musiques actuelles et les festivals ont augmenté de 2 % en 2012. Tiplyashin Anatoly/shutterstock.com
Les concerts de musiques actuelles et les festivals ont augmenté de 2 % en 2012. Tiplyashin Anatoly/shutterstock.com

(Relaxnews) - A l'occasion du Printemps de Bourges, premier grand festival de musiques actuelles de la saison, la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem) publie une étude sur la place du spectacle vivant en France. Le secteur, en hausse de 3% par rapport à 2011, a généré 79,4 millions d'euros de droits d'auteur en France en 2012. Il dépasse désormais les droits perçus sur les ventes de disques physiques.

Les droits collectés sur les concerts, festivals, tournées, spectacles et autres spectacles connaissent une progression importante de 14 % depuis 5 ans. Au sein de l'économie globale de la musique, le secteur du spectacle vivant se place à quasi égalité avec les revenus collectés à l'international et dépasse même les supports physiques de 9 millions d'euros.

Des évolutions contrastées...

Cette bonne santé du spectacle vivant est le résultat d'un fort dynamisme culturel en France avec plus de 127.000 manifestations en 2012. La Sacem souligne toutefois une "dynamique contrastée" en fonction de la "programmation". Si les tournées accusent un recul important de 9,5 %, les concerts de variété et les festivals tirent clairement leur épingle du jeu avec une hausse de 2 % en 2012 qui confirme la précédente progression de 9 % en 2011.

Les tournées constituent toujours un poids important du spectacle vivant. Ainsi les 50 premières tournées représentent 20% des droits collectés. Johnny Hallyday ainsi que Madonna, Coldplay, Julien Clerc et Scorpions figurent en tête du palmarès de la Sacem en 2012 avec leurs tournées respectives.

... en fonction des territoires

Cinq régions, l'Ile-de-France, Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Bretagne et Pays de la Loire, font figure de champions en matière de droits collectés dans le secteur du spectacle vivant, notamment pour les tournées. Le stade de France représente à lui seul 13 % des droits d'auteur collectés, indique l'organisme.

La musique reste toutefois présente sur tout le territoire. En effet, 62 % des concerts de musiques actuelles se déroulent dans les 17 autres régions, la Corse et les départements d'Outre-mer.

sg/bc

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant