Le spectacle de Mahrez, le mirage de Stoke

le
0
Le spectacle de Mahrez, le mirage de Stoke
Le spectacle de Mahrez, le mirage de Stoke

Le show d'un artiste venu de Sarcelles, Tottenham qui rêve en paix, des supporters qui gueulent contre le prix des places et un Lukaku record. C'était la 25e journée.

L'équipe de la journée : Tottenham Hotspur


C'est une histoire d'amour. Une romance entre un entraîneur philosophe et un groupe qui boit ses paroles. Une liaison invisible qui se traduit sur la pelouse par un jeu léché, une défense imperméable et une organisation tactique rigoureusement maîtrisée. Il ne reste que treize marches et Tottenham a décidé de bousculer pour de bon la course au titre de champion d'Angleterre. Au point de s'y faire une place car ce lundi matin, les hommes de Mauricio Pochettino sont deuxièmes de Premier League, à égalité avec Arsenal, une semaine avant d'aller défier City à Manchester. Face à Watford samedi (1-0), les Spurs ont enchaîné une sixième victoire toutes compétitions confondues avec la manière grâce au premier but de Kieran Trippier sous le maillot de Tottenham. Comme un symbole de la volonté offensive de Pochettino, insistant sur l'apport de ses latéraux pour faire la différence. On le voit chaque semaine, Ben Davies bouffe son aile et a plusieurs fois obligé, ce week-end, Gomes à l'excellence. Ce Tottenham-là a de la gueule, il joue peut-être mieux que les autres et doit maintenant confirmer ses promesses. L'Etihad Stadium est un bonne adresse pour le faire.

Le joueur de la journée : Riyad Mahrez


Il y a l'art et la manière de marquer l'Histoire. Riyad Mahrez fait partie de cette race, rare, de joueurs capables de l'écrire avec grâce, par la magie. Samedi, alors que tout le monde commençait enfin à digérer, l'ambianceur de Leicester a fait basculer son équipe dans une nouvelle dimension en sautant un adversaire, posant sur le cul Demichelis et laissant Hart constater les dégâts. Leicester venait alors d'inscrire le deuxième de ses trois buts du côté de Manchester et toute l'Angleterre venait de comprendre. Non, Leicester n'est plus une surprise mais un favori à la couronne. En giflant Manchester City (3-1) en ouverture de week-end, les Foxes se sont offerts le luxe de contrôler leur destin avec cinq points d'avance sur leurs premiers poursuivants. Le tout avec une petite défaite lors des seize derniers matches, un groupe qui brûle ensemble, un bûcheron allemand qui marque des doublés et un Ranieri comme un gosse sur…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant