Le SPD face au tabou de l'alliance à gauche

le
0
La question d'une coalition élargieà Die Linke divise les adversaires de Merkel.

Correspondant à Berlin

Dis-moi qui sont tes amis et je te dirai qui tu es... La campagne électorale en Allemagne est aussi une question d'alliances. La poignée de jeunes militants libéraux qui distribuent des tracts à l'entrée du Carré Humboldt où se réunissaient jeudi les leaders de la gauche l'a bien compris: «32 initiatives communes» au Parlement entre le SPD, les Verts et Die Linke, «88 % de proximité» entre les programmes des Verts et Die Linke, dénoncent-ils. Leur tract est censé faire peur. La coalition sortante - les chrétiens démocrates de la CDU et ses alliés libéraux du FDP - en a fait un argument de campagne: pour espérer former une majorité de gauche au Bundestag le 22 septembre, les sociaux-démocrates prépareraient une alliance avec Die Linke. «Certains au SPD y sont prêts», met-on en garde à la CDU. Cette gauche radicale est infréquentable pour un...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant