Le soutien scolaire de l'UMP fait des vagues

le
2
En Haute-Garonne, l'initiative est dénoncée par les associations qui parlent « d'endoctrinement ».

Une fédération UMP proposant du soutien scolaire gratuit, dans ses locaux, en faisant appel à la bonne volonté de ses militants, enseignants retraités en tête... Émois et polémiques ont accueilli l'initiative lancée par la fédération de Haute-Garonne, dans le cadre national de la «révolution civique» voulue par Jean-François Copé. «Comment un parti politique peut-il proposer cela?» s'est indignée la conseillère générale socialiste Véronique Volto.

«Le conseil général est le premier à donner des subventions à la Ligue de l'enseignement*!», rétorque Laurence Arribagé, secrétaire générale de l'UMP 31, qui accompagne la mise en place du dispositif à Toulouse. «La gauche n'a pas le monopole de la solidarité et de l'entraide», poursuit-elle. Un mail a été adressé aux 5000 militants de la région et un tractage est prévu devant les écoles. «Nous ne forçons pers...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • crcri87 le jeudi 9 mai 2013 à 12:21

    Quelle belle réaction socialiste des enseignants !!! Quand les idées ( et ils n'en ont pas )ne viennent pas d'eux ils sont furieux et jaloux !!

  • janaliz le jeudi 2 mai 2013 à 22:52

    Et proposer des activités gratuites dans les quartiers, du type : cheval, patinage, ski, golf... que la plupart des Français ne peuvent pas se payer, ce n'est pas de la démagogie peut être...