Le soutien aux producteurs de blé pourrait nuire aux exportations du Pakistan

le
0
(Commodesk) Le soutien des prix aux producteurs de blé au Pakistan inquiète l'Association pakistanaise des négociants de blé (WTAP), qui craint que les exportations du pays ne soient rendues impossibles par des prix dissuasifs. Cette semaine, le gouvernement d'Islamabad a en effet décidé de rehausser les prix d'achat de la production de 9,5%, pour inciter les agriculteurs à produire d'avantage. Cette hausse se répercutera nécessairement sur les prix à l'exportation, qui sont déjà actuellement à 305 dollars la tonne sur le marché international, contre 250 dollars pour le blé russe et ukrainien. Le WTAP, qui souhaite sans doute que les négociants conservent leurs marges, demande donc au gouvernement de revoir sa politique de soutien des prix pour ne pas encore creuser l'écart de compétitivité. Le Pakistan est le huitième producteur mondial de blé, avec 24 millions de tonnes par an, soit 3,5% du volume total. En janvier dernier, le pays a mis fin à une interdiction des exportations, qui avait duré quatre ans.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant