Le Soudan du Sud s'enfonce dans la crise

le
0
Selon Barack Obama, qui avait soutenu la création de cet État en 2011, le pays est « au bord du précipice ».

Comme une traînée de poudre, la violence se répand au Soudan du Sud. Après les rudes combats qui ont émaillé le début de semaine à Juba, la capitale, des rixes ont été signalées jeudi et vendredi dans plusieurs villes, notamment à Bor et Bentiu, à l'est et au nord du pays. Une dynamique sinistre qui rend de plus en plus plausible l'explosion d'une guerre civile.

Le président américain a ainsi affirmé que le Soudan du Sud était «au bord du précipice». Les États-Unis se sont très impliqués dans ce pays, le plus jeune État du monde, indépendant depuis seulement deux ans après trois décennies de guerre. Mais Barack Obama, comme le reste de la communauté internationale, semble impuissant à enrayer l'escalade. L'Amérique et la Grande-Bretagne ont dépêché à Juba plusieurs appareils militaires pour évacuer les ressortissants étrangers et 45 soldats pour p...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant