Le Soudan du Sud reporte la prochaine présidentielle à 2017

le
0

(Actualisé avec citations, contexte) NAIROBI, 14 février (Reuters) - Le gouvernement du Soudan du Sud a décidé de reporter à 2017 la tenue de l'élection présidentielle prévue au mois de juin et de demander au parlement d'accorder une prolongation du mandat du président Salva Kiir jusqu'à cette date, a annoncé un porte-parole gouvernemental. Une violente lutte de pouvoir oppose le président Kiir à l'ancien vice-président Riek Machar. Les deux hommes se sont récemment mis d'accord sur une feuille de route pour parvenir à la paix dans le cadre d'un accord de partage du pouvoir qui prévoit l'instauration d'un gouvernement de transition d'ici le mois de juillet. La proposition visant à prolonger le mandat du chef de l'Etat ainsi que celui du parlement sera soumise aux élus mardi et devrait être adoptée, a déclaré Michael Makuei. Le porte-parole a expliqué que cette initiative cherchait à éviter une vacance du pouvoir dans l'éventualité où le gouvernement ne parviendrait pas à conclure un accord permanent avec les rebelles contre lesquels il est en lutte. "Le gouvernement a décidé hier de donner une chance à la paix en annulant les élections et en amendant la Constitution", a-t-il précisé. "Le gouvernement a décidé de prolonger la période d'exercice du président et du parlement". Les mandats de Salva Kiir et du parlement arrivaient à terme en juillet. (Denis Dumo; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant