Le Soudan divise le Kordofan, sa seule zone pétrolière

le
0

Commodesk - Le vice-président soudanais, Ali Osmane Taha, a annoncé le 20 décembre la création d'un statut spécifique pour la partie occidentale de la province du Kordofan-Sud, comme par le passé.

Cette semaine, six puits de pétrole étaient inaugurés à Salam, au Kordofan-Sud, dont cinq sont déjà en phase de production (6.000 bpj). Cette province est la dernière zone pétrolière du Soudan depuis la scission de 2011. Mais l'exploitation y est difficile car le Kordofan est le théâtre du conflit opposant les rebelles du Mouvement de Libération du peuple du Soudan du Nord (SPLM-N) et l'armée soudanaise depuis juin 2011.

Cette décision du gouvernement soudanais intervient dans le cadre des accords de paix imposés par l'Union africaine au Soudan et au Soudan du Sud. Pour calmer les tensions, le gouvernement soudanais s'engage à diviser le Kordofan-Sud dès le 1er janvier 2013 pour recréer un Kordofan occidental. La tribu arabe Misseriya vivait dans le Kordofan occidental avec son propre gouverneur, mais en 2005, leur territoire fut intégré aux parties sud et nord de la province.

Ce redécoupage du territoire réduira la superficie du Kordofan-Sud qui détient les seules ressources pétrolières du Soudan, le gouvernement n'a pas précisé si les gisements seront également partagés.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant