Le SOS d'un milliardaire russe

le
4
Emprisonné au Cambodge après une fête du Nouvel an qui a mal tourné dans la station touristique de Sihanoukville, Sergueï Polonski réclame en vain le soutien des autorités russes.

Correspondant à Moscou

Il y a encore quelques mois, fort de ses millions de dollars et de son look de play-boy négligé, il faisait les délices des plateaux télés russes. Mais depuis janvier, après avoir été arrêté à l'issue d'une soirée trop arrosée, Sergueï Polonski croupit dans une minuscule cellule cambodgienne.

C'est de sa prison, chauffée comme un four, que le golden boy de l'immobilier, autant connu pour ses réalisations architecturales que ses frasques médiatiques, lance un SOS aux autorités russes, accusant la bureaucratie de son pays de ne rien faire pour libérer un compatriote et contribuable qui aurait déjà «payé 1,5 milliards de dollars» au fisc. «À ce titre j'attends une haute qualité de services pour la protection de ma liberté, de ma santé, de ma ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • xavib le jeudi 21 mar 2013 à 13:54

    tous les banksters en prison comme lui !!

  • jerikae1 le mercredi 20 mar 2013 à 08:09

    il faut parfois assurer sa personalité !..............................

  • alainb57 le lundi 18 mar 2013 à 15:04

    Ca va peut être faire réfléchir DEPARDIEU avec le paradis russe ! Même les milliardaires sont maltraités, quelle honte .

  • mlaure13 le vendredi 15 mar 2013 à 10:09

    Quand on fait le "kakou"...il faut en payer le prix...une dizaine de mois, lui mettrons peut-être du plomb dans les fesses ?!!!...