Le sort s'acharne

le
0
Le sort s'acharne
Le sort s'acharne

Il y a des périodes comme ça où rien ne vous sourit. C'est justement ce qui arrive au TFC depuis quelques semaines. Si l'on excepte la victoire en Coupe de la Ligue à Créteil cette semaine, Toulouse reste sur deux matchs où le sort s'est acharné. A Rennes, c'est la soirée cauchemardesque d'Ali Ahamada, auteur de trois boulettes monumentales, qui avait plombé le résultat final contre Rennes (défaite 5-0 à domicile). Cette fois-ci, face à Evian TG, les Haut-Garonnais ont été battus dans la dernière minute du temps additionnel suite à un penalty généreux accordé par M.Lannoy. « C'est un duel, les joueurs courent vers le but, l'attaquant loupe son geste... Pour moi il n'y a pas pénalty ! », s'est offusqué Etienne Didot à l'issue de la rencontre.

« Le moral n'est pas atteint »

Mais la malchance ne justifie pas tout et n'explique pas pourquoi le TFC a reculé après l'ouverture du score signée Serge Aurier. « On ne fait pas la deuxième mi-temps qu'on devait faire, confirme le capitaine toulousain. La première période a été bonne, dans l'ensemble, on a vu une bonne équipe de Toulouse. En seconde mi-temps en revanche, on les a laissés trop jouer, centrer, frapper... Il y a eu quelques situations chaudes et sur l'une d'entre elles, il y a penalty et but. Et c'est encore plus dur quand cela se produit à la fin du match. » Pour autant, l'heure n'est pas à l'alarmisme du côté toulousain. La lourde défaite contre Rennes n'a pas tout cassé. « On a vu que le moral n'était pas si atteint que ça, on a bien réagi en coupe et, malgré tout, on a bien réagi ce soir, ajoute Didot. On ne fait pas un mauvais match... C'est dur à digérer car même si nous étions moins biens en deuxième mi-temps, on méritait de ramener au moins un point? » Il y a des soirs comme ça?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant