Le sommet européen entérine une BCE 100% masculine

le
0
Le Conseil européen a voté la nomination du luxembourgeois Yves Mersch au directoire de la BCE, malgré l'avis négatif du parlement européen.

C'est la seule décision du Conseil européen, «à ce stade», a ironisé François Hollande. Les dirigeants européens qui se déchirent le budget se sont empressés d'entériner, à Bruxelles, la nomination controversée d'Yves Mersch au directoire de la Banque centrale européenne (BCE). Le président de l'UE Herman Van Rompuy s'est empressé de l'annoncer sur son compte Twitter, au début du sommet. Seule l'Espagne s'y est opposée. Mais la décision a été prise à la majorité qualifiée, contre l'avis du négatif rendu par le Parlement européen le 26 octobre dernier.

Pour la première fois de son histoire, la BCE ne sera dirigée que par des hommes, alors qu'aucune femme ne siège parmi les six membres du directoire, ni au Conseil des gouverneurs qui réunit les 17 banquiers centraux de la zone euro. «Il n'y a pas de parité du tout à ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant