Le sommet de Davos veut se féminiser

le
0
Pour la première fois de son histoire, le Forum économique mondial imposera un quota aux entreprises qui participeront au sommet, du 26 au 30 janvier. Celles-ci devront être représentées par au moins une femme pour quatre hommes.

Le débat sur la féminisation de la sphère économique dépasse les frontières. Alors qu'en France, le Parlement a définitivement adopté jeudi la proposition de loi du patron de l'UMP Jean-François Copé et de la députée UMP Marie-Jo Zimmermann visant à favoriser la parité hommes-femmes dans les conseils d'administration des grandes entreprises, le Forum économique mondial (WEF) est également monté au créneau cette semaine.

L'organisation basée à Genève a ainsi décidé mercredi d'imposer un quota de femmes lors du sommet qui se tiendra du 26 au 30 janvier prochains dans la station de ski suisse de Davos. Les entreprises participant à cet évènement devront être représentées par au moins une femme pour quatre hommes. Cette décision est une première, depuis la création du Forum en 1971. «On compte si peu de femmes parmi les chefs d'Etat et chefs d'entreprises», déplore Saadia Zahidi, qui dirige le groupe «Femmes dirigeantes et Parité hommes-femmes» au sei...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant