Le soldat Ryan

le
0
Le soldat Ryan
Le soldat Ryan

Cette fois, c'est bien terminé. Après 29 ans au cœur de l'institution Manchester United, Ryan Giggs a décidé de quitter son club de toujours suite à l'arrivée de José Mourinho et de son adjoint de toujours, Rui Faria. De quoi déchirer définitivement ce qui restait encore du Manchester United que tout le monde aimait.

C'était sa dernière volonté. Sa tête pendouillait, il se savait condamné, alors il voulait poser une dernière pierre. Pendant les dernières semaines de son mandat, Louis van Gaal s'était alors donné une dernière mission : faire de son adjoint son successeur. Il expliquait à l'envi que les rumeurs envoyant José Mourinho à Manchester United étaient "ridicules". Il ne voulait pas voir s'écrouler sa seule réussite et son pari sur la jeunesse. En lançant devant les juges de nombreux gamins, le Pélican envoyait un signe clair à ses dirigeants : Manchester United est la jeunesse et ne peut se renouveler que par elle. L'histoire l'a prouvé. Alors, plusieurs fois, Louis van Gaal a laissé Ryan Giggs prendre le pouls des responsabilités, parfois en costume tiré, souvent en survêtement. C'était une façon de se dédouaner ou de laisser le dernier fil qui connectait l'institution Manchester United à ses racines sauver sa peau. Old Trafford ne peut être la scène d'une révolution. Longtemps, on y a cru. Longtemps, on s'est repassé les images du Ryan Giggs entraîneur intérimaire en mai 2014 ou du 19 décembre dernier, lorsque la légende était descendue prendre la foudre du Théâtre des rêves lors d'une défaite humiliante face à Norwich (1-2).


Et puis, on s'est résolu et on a compris : le Manchester United qu'on a aimé n'est plus le Manchester United d'aujourd'hui. Il se veut désormais plus clinquant, désordonné et ne veut plus entendre parler de ce qui a fait sa brillante histoire. Alors, José Mourinho est arrivé, a récupéré "un poste dont il a toujours rêvé" et a décidé d'emmener avec lui son adjoint de toujours, Rui Faria. Le Portugais a bien proposé un poste à Giggs dans la formation, mais Ryan n'en veut plus. En réalité, il en veut plus. Alors l'histoire s'est arrêtée comme ça, brusquement, sur une simple lettre ouverte : "Après 29 saisons à Manchester United comme joueur et dirigeant, je sais que gagner est dans l'ADN du club, tout comme donner leur chance aux jeunes et jouer un football offensif et excitant. C'est bon d'avoir des objectifs élevés et de ne viser rien d'autre que la victoire. Manchester ne vise et ne mérite rien d'autre que…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant