Le soldat français porté disparu en Somalie est mort

le
0
L'opération visant à libérer l'otage Denis Allex a donc coûté la vie à deux militaires. Les islamistes expliquent que le second soldat a succombé à ses blessures alors que Jean-Yves Le Drian estime qu'il a été assassiné.

Comme craint, le raid mené par la France pour libérer son otage Denis Allex en Somalie a fait une deuxième victime. Les islamistes d'al-Chebab ont annoncé lundi la mort du membre du commando de la DGSE blessé pendant l'intervention et qu'ils affirmaient avoir capturé. «Notre équipe médicale a tenté de l'aider, mais il n'a pas eu de chance. Sa blessure était grave», a expliqué un porte-parole des islamistes somaliens ralliés à al-Qaida. «Le Haut-Commandement décidera lors d'une prochaine étape» de restituer ou non le corps de ce soldat, a ajouté cet officiel.

Jean-Yves Le Drian , qui avait annoncé la mort samedi matin de ce soldat avant de changé son statut en porté disparu, a confirmé l'information. «Je vous confirme que tout nous laiss...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant