Le soja sud-américain bientôt sur les marchés

le
0

Commodesk - Le soja sud-américain, soit plus de la moitié des exportations mondiales, focalise l'attention de la Chine et de l'Union européenne depuis la baisse de production (-4%) des Etats-Unis après la sécheresse de 2012.

Les conditions météorologiques en Amérique latine entre octobre et décembre n'étaient pas particulièrement favorables aux semis de soja. Certaines régions du Brésil étaient trop arides tandis que l'Argentine a subit de fortes pluies, mais les prévisions de production restent à des niveaux records.

Le dernier rapport de la Bourse des Céréales en Argentine faisait état, le 27 décembre, de plus de 200.000 hectares inondés. Ces pertes de surfaces ont été compensées par le développement des semis dans le sud de Buenos Aires et, au total, 19,7 millions d'hectares seront semés. Au 27 décembre, l'Argentine avait déjà réalisé 80,1% de ses semis.

Les prévisions de production pour 2013 sont de 55 millions de tonnes en Argentine, contre 41 millions en 2012, elle conservera sa place de troisième producteur mondial.

Quant au Brésil, le mois d'octobre y a été très sec mais la pluie est revenue au centre du pays, irriguant les futurs champs. Sa récolte est estimée par l'USDA à 81 millions de tonnes de soja pour 2012-2013, soit 23% de plus que l'année précédente. Si ces prévisions se concrétisent, le Brésil passera pour la première fois devant les Etats-Unis (production de 80,8 millions de tonnes) en tant que premier producteur mondial de soja.

Les exportations devraient rapidement redémarrer, les acheteurs attendent le début des récoltes sud-américaines (de février à juin 2013) et des prix plus compétitifs. En 2012-2013, les exportations brésiliennes devraient être de 37,4 millions de tonnes de soja et celles d'Argentine de 12 millions de tonnes.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant