Le site du parlement canadien rouvre après la fusillade

le
0

OTTAWA, 25 octobre (Reuters) - Le site du parlement canadien à Ottawa a rouvert au public samedi, trois jours après une attaque commise par un islamiste armé d'un fusil ayant coûté la vie à un soldat. Le bâtiment de style gothique, sur lequel les drapeaux sont toujours amenés à mi-mât, reste lui-même fermé mais le président de la Chambre des communes, Andrew Scheer, a annoncé qu'il rouvrirait ses portes aux visiteurs lundi. La présence policière était discrète sur la Colline du Parlement, théâtre mercredi d'une attaque commise par un islamiste canadien de 32 ans, Michael Zehaf-Bibeau. Présenté comme drogué et instable psychologiquement, Michael Zehaf-Bibeau a tué un militaire de 24 ans, Nathan Cirillo, devant le monument aux morts situé à proximité du parlement, avant d'être lui-même abattu par les agents de sécurité. ID:nL6N0SH5K4 Deux jours auparavant, un autre Canadien converti à l'islam radical, Martin Rouleau, avait volontairement percuté avec sa voitures deux militaires au Québec. L'un de ces deux militaires est mort et l'assaillant a lui aussi été tué par les forces de sécurité. Ces deux attaques ne semblent pas avoir été coordonnées. (Richard Valdmanis; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant