Le site de rencontres adultères Ashley Madison piraté

le
0
Le piratage du site Ashleymadison interroge sur la robustesse des cyberinfrastructures. 
Le piratage du site Ashleymadison interroge sur la robustesse des cyberinfrastructures. 

Depuis hier, ils vivent plus ou moins dans l'angoisse. Près de 40 millions d'internautes, principalement des Américains et des Canadiens, tremblent de voir exposées en public leurs infidélités secrètes. AshleyMadison.com, un équivalent de Gleeden, un site de rencontres extraconjugales, vient d'être victime d'une cyberattaque. Sous le nom de The Impact Team, les pirates menacent, dans un message posté en ligne, de révéler le profil et les fantasmes sexuels de 37 millions d'utilisateurs. En échange, ils ne demandent pas d'argent mais exigent tout bonnement la fermeture d'AshleyMadison.com, un site apparemment très populaire qui a engrangé 115 millions de dollars de revenus en 2014, en hausse de 45 % par rapport à 2013.

Ce n'est pas la première fois que des hackers s'emparent de données personnelles, mais cette attaque semble être "un désastre... presque sans précédent", résume le magazine Wired. Car il ne s'agit pas seulement du vol d'adresses ou de numéros de carte de crédit. Les gens qui fréquentent AshleyMadison.com, dont le slogan est "La vie est courte. Ayez une aventure !", sont non seulement mariés, mais ils racontent aussi qu'ils aiment se déguiser en infirmière ou se faire mordiller le gros orteil... Avid Life Media (ALM), la firme canadienne qui détient AshleyMadison, possède également d'autres sites, comme Cougar Life (pour les femmes à la recherche d'hommes plus jeunes), qui n'ont pas été inquiétés par les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant