Le site d'info BuzzFeed bientôt en français

le
0
Le site d'info BuzzFeed bientôt en français
Le site d'info BuzzFeed bientôt en français

BuzzFeed, le site américain à la popularité explosive grâce à son mélange d'actualité, d'informations people et insolites, va lancer sa version française début novembre en s'appuyant sur des traductions faites par des non professionnels.Avec des articles comme "19 raisons pour lesquelles être célibataire est en fait super", aux côtés d'articles sur la politique ou l'économie, le site anglophone BuzzFeed a vu sa popularité tripler en un an pour atteindre 85 millions de visiteurs uniques en août.Pour continuer son expansion, le site a annoncé lundi ses projets de développement dans trois nouvelles langues, en choisissant une solution à moindre coût grâce à son association avec Duolingo, une plate-forme gratuite d?enseignement de langues étrangères.Il devrait lancer le 4 novembre sa version française, après une version en portugais qui doit démarrer le 18 octobre et en espagnol le 21 octobre.Le site unique pour les trois nouvelles langues s?appuiera sur les traductions d'articles en anglais effectuées par les utilisateurs du site www.duolingo.com, et une équipe d'éditeurs que recrutera BuzzFeed.Les francophones, les hispanophones, et les lusophones apprenant l?anglais via Duolingo vont ainsi traduire un article de BuzzFeed. Et les meilleures traductions seront combinées, via un algorithme, pour reconstituer l?article traduit, explique BuzzFeed."Nous avons eu des résultats fantastiques pour les tests", assure une porte-parole à l'AFP. Le titre en anglais "24 people who are nailing this parenting thing", ressort en français "24 parents qui ont trouvé le truc pour éduquer leurs enfants", soit une traduction qui correspond bien au sens original, note-t-elle.Le site français devrait ne comporter que des informations de divertissement au départ. "On aura des articles sur la culture pop, la culture web", explique la porte-parole, en soulignant que l'audience mondiale de BuzzFeed est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant