Le site ArcelorMittal de Fos-sur-Mer menacé, selon la CGT

le
0
Le site ArcelorMittal de Fos-sur-Mer menacé, selon la CGT
Le site ArcelorMittal de Fos-sur-Mer menacé, selon la CGT

MARSEILLE (Reuters) - L'un des hauts fourneaux de l'aciérie ArcelorMittal de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) est menacé d'une mise à l'arrêt de plus d'un an, a dit mardi le syndicat CGT, qui craint pour l'avenir d'un site employant plus de 2.800 personnes.

La direction conteste cette interprétation. "Contrairement à ce qui a pu être dit, aucune annonce de mise à l'arrêt d'une installation de fabrication n'a été faite", a-t-elle déclaré à Reuters.

ArcelorMittal a déjà annoncé le 1er juin que les deux hauts fourneaux de son usine lorraine de Florange (Moselle) resteraient éteints au moins jusqu'à la fin de l'année, et on craint aussi pour le maintien de l'activité en Lorraine.

Alain Audier, secrétaire général de la CGT d'ArcelorMittal Fos-sur-Mer, a tenu une conférence de presse pour annoncer ce qu'il pense être de futurs nouveaux problèmes et promettre des actions.

"Des cadres et des ingénieurs ont été convoqués par la direction pour leur demander une réduction des coûts fixes de 50 euros par tonne d'acier d'ici octobre, faute de quoi l'un des hauts fourneaux du site serait arrêté pour une période de 12 à 15 mois", a-t-il expliqué.

"Le site produit actuellement plus de 4,5 millions de tonnes d'acier annuellement. Si l'un des hauts fourneaux est à l'arrêt, nous ne pourrons pas faire plus de 2,5 millions de tonnes. Le site de Fos-sur-Mer ne serait alors plus rentable. L'arrêt du haut fourneau conduira à la fermeture de l'usine", a-t-il ajouté.

La CGT va demander la réunion d'un comité central d'entreprise extraordinaire pour y faire valoir un droit d'alerte et entend saisir le gouvernement sur l'avenir de cette aciérie, inaugurée en 1974.

L'aciérie de Fos-sur-Mer emploie 2.600 personnes en CDI et 250 intérimaires. Plus de 2.000 emplois sont également concernés dans les entreprises sous-traitantes.

François Revilla, édité par Thierry Lévêque

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant