Le silence post-électoral du président turc Erdogan fait tic-tac

le
0
LE SILENCE POST-ÉLECTORAL D'ERDOGAN FAIT TIC-TAC
LE SILENCE POST-ÉLECTORAL D'ERDOGAN FAIT TIC-TAC

ANKARA (Reuters) - Perplexes face au silence du président Recep Tayyip Erdogan après la perte de la majorité absolue de son parti, l'AKP, lors des élections législatives de dimanche, les Turcs ont décidé de marquer ce silence radio par un réveil qui fait tic-tac sur internet.

Dans les semaines qui ont précédé le scrutin, les chaînes de télévision allaient jusqu'à diffuser trois fois par jour les discours du président Erdogan, qui espérait obtenir au Parlement un score suffisant pour lui permettre de faire modifier la Constitution turque dans un sens présidentiel.

Mais l'AKP n'est désormais plus en mesure de constituer un gouvernement tout seul. Le parti islamo-conservateur, au pouvoir depuis treize ans, est certes arrivé en tête mais il ne remporte que 258 des 550 sièges du Parlement, loin des 326 dont il disposait sous la précédente législature.

Mis à part un bref communiqué publié lundi, Recep Tayyip Erdogan n'a rien dit publiquement depuis près de 48 heures, selon le décompte effectué par le réveil, très partagé sur les réseaux sociaux. "La Turquie apprécie le silence", titre en une le quotidien Cumhuriyet, très critique envers le gouvernement.

(Tulay Karadeniz et Jonny Hogg, Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant