Le silence de Martine Aubry inquiète le PS

le
0
La multiplication des candidatures aux primaires place la première secrétaire du PS dans une situation inconfortable.

Trou d'air? Au PS, on commence à se demander ce que fait Martine Aubry. Et personne ne sait quand, ni si, elle tentera de reprendre la main. Comme à son habitude, la première secrétaire a pris soin de ne pas entrer dans la polémique soulevée par la candidature surprise de Ségolène Royal. Mardi soir, alors que chacun y allait de son commentaire sur la présidente de Poitou-Charentes, Aubry n'a pas présidé le bureau national du PS, préférant rester à Lille pour la mise en place du plan grand froid. «Elle n'est pas là à des moments où il faudrait stabiliser le parti, critique l'un de ses opposants, Michel Sapin. Elle ne sent pas les choses.»

Le problème, c'est que l'une des choses à sentir en ce moment au PS, c'est la présidentielle de 2012. Martine Aubry ne veut pas s'y laisser entraîner, que ce soit par Nicolas Sarkozy ou Ségolène Royal, alors que le projet du PS n'est pas bouclé. «La séquence Royal a duré 48 heures. Martine Aubry n'a pas voulu réagir à q

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant