Le siège du groupe D. Börse-LSE pourrait ne pas être à Londres

le
0
    FRANCFORT, 5 juillet (Reuters) - Deutsche Börse  DB1Gn.DE  a 
laissé entendre mardi que le siège du nouvel ensemble que 
créerait sa fusion avec London Stock Exchange Group  LSE.L  
pourrait se trouver hors du Royaume-Uni si celui-ci quitte 
effectivement l'Union européenne.  
    Un comité composé de représentants des deux opérateurs de 
marché a été chargé de présenter des recommandations afin 
d'assurer que le groupe né de leur fusion respecte "toutes les 
obligations réglementaires", pour obtenir l'aval des autorités 
concernées et la réalisation des objectifs commerciaux, a 
annoncé le groupe allemand.  
    Mais la BaFin, l'autorité des marchés financiers allemands, 
a déclaré la semaine dernière que Londres ne pourrait pas 
accueillir le siège du nouveau groupe si la Grande-Bretagne 
sortait de l'UE, ni rester un centre clé des transactions en 
euros.   
    Le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung a rapporté que 
Deutsche Börse évoquait devant ses actionnaires la possibilité 
d'une "double holding" avec des sièges à Francfort et à Londres. 
Le journal ne précise pas ses sources.  
    Chez Deutsche Börse, personne n'était disponible dans 
l'immédiat pour commenter ces informations.  
    En dépit de l'incertitude nouvelle créée par le résultat du 
référendum britannique du 23 juin sur l'UE, les actionnaires de 
LSE ont approuvé lundi à une écrasante majorité le projet de 
fusion lors d'une assemblée générale extraordinaire à Londres. 
  
   Les actionnaires de Deutsche Börse, eux, sont appelés à se 
prononcer par correspondance d'ici au 12 juillet.  
    Dans son communiqué de mardi, le groupe allemand explique 
que les travaux du nouveau comité conjoint visant à assurer le 
bon déroulement de la fusion malgré le Brexit pourraient prendre 
des mois.  
    "Que le Royaume-Uni soit simplement européen ou membre de 
l'UE, la fusion va créer une groupe d'infrastructures de marché 
compétitif à l'échelle mondiale et qui fera figure de référence 
pour le secteur, au service de l'économie européenne", a-t-il 
déclaré. 
    Deutsche Börse a par ailleurs annoncé avoir conclu la vente 
de sa filiale de données macroéconomiques et de données de 
marché Market News International à la société d'investissement 
Hale Group, pour un montant non précisé. 
    La cession de cette activité qui représente moins de 1% du 
chiffre d'affaires total du groupe devrait être effective au 
troisième trimestre.  
     
 
 (Marc Angrand pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant