Le sidérurgiste italien Lucchini près d'être racheté par Jindal -Renzi

le
0

SAN ROSSORE, Italie, 10 août (Reuters) - La famille indienne Jindal est proche d'un accord pour reprendre le sidérurgiste italien Lucchini, a déclaré dimanche le président du Conseil Matteo Renzi. Lucchini, auparavant contrôlé par le russe Severstal CHMF.MM , a été déclaré insolvable en 2012 et placé sous administration spéciale. "Jindal devrait finaliser. C'est une question de jours", a déclaré Matteo Renzi lors d'une visite dans un camp scout à Toscane, alors qu'on l'interrogeait sur le devenir de Piombino, le principal site de production de Lucchini. Le chef du gouvernement n'a pas spécifié s'il faisait référence à Jindal Steel and Power JNSP.NS ou JSW Steel JSTL.NS , la première appartenant à Naveen Jindal et la seconde à son frère Sajjan Jindal. En avril, des sources au fait du dossier avaient indiqué que Jindal Steel and Power et JSW Steel étaient en concurrence pour reprendre des activités de Lucchini. Selon la presse, le sidérurgiste pourrait être cédé pour un euro symbolique. Une source proche de JSW a confirmé dimanche que les négociations avançaient rapidement. "Je ne peux pas dire si c'est une question de jours mais assurément les choses évoluent vite", a dit cette source après le commentaire de Matteo Renzi. Une porte-parole de Jindal Steel and Power n'a pas souhaité faire de déclaration. Le syndicat FIOM-CGIL avait indiqué début juillet qu'Arcelor Mittal ISPA.AS , le premier sidérurgiste mondial, envisageait une offre sur Lucchini. (voir ID:nL6N0PF3C1 ) (Silvia Ognibene à San Rossore et Krishna N. Das à New Delhi, Véronique Tison pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant